fret-aerien-congo-fret-maritime-congo-brazzaville-pointe-noire | DINGUISSA Express - DINGUISSA Express | specialiste-du-fret-sans-groupage | fret-aerien-fret-maritime-afrique | enlevement-livraison-colis-en-ile-de-france dans les vehicules de moins de 3T5.-taxi-privé-chauffeur-vtc-demenagement

Ouvert du Lundi au Vendredi de 9h à 17h Samedi sur RDV
Aller au contenu

fret-aerien-congo-fret-maritime-congo-brazzaville-pointe-noire | DINGUISSA Express

ATTENTION
Pour tout expédition des colis vers l'Afrique :
* Les frais de douane se paye à destination.

  • Il est impératif de bien prendre les mésures de vos colis
  • Puis bien peser l'ensemble de vos colis
  • Nous contacter par téléphone ou mail.

Tarifs douane effets personnel : 50% du montant de la facture d'expédition, + abattement douanière (remise) à destination dans certaines conditions. Tarifs douane effets commercial : 50% du montant de la facture de votre marchandise



République du Congo Brazzaville

Le Congo, aussi appelé de manière informelle Congo-Brazzaville, en forme longue la République du Congo, est un pays d'Afrique centrale, situé de part et d'autre de l'équateur.
Capitale : Brazzaville
Indicatif tél : +242
Population : 5,126 millions (2016) Banque mondiale
Devise : Franc CFA, Source : google - wikipedia

Conditions Général de Vente  (lire impérativement avant tout envoi des colis)



FRET DE 0 A 10 kg VERS L'AFRIQUE
Poids (kg)TarifsPoids (kg)Tarifs
0,00 - 0,50109,68€
5,00 - 5,50
251,99€
0,50 -  1,00127,42€
5,50 - 6,00
262,90€
1,00 - 1,50145,14€6,00 - 6,50273,82€
1,50 - 2,00162,88€6,50 - 7,00284,73€
2,00 - 2,50180,62€7,00 - 7,50295,65€
2,50 - 3,00198,36€7,50 - 8,00306,56€
3,00 - 3,50
209,04€
8,00 - 8,50317,47€
3,50 - 4,00
219,72€
8,50 - 9,00328,39€
4,00 - 4,50
230,40€
9,00 - 10,00350,22€
4,50 - 5,00
241,08€
0,5 kg suppl22,97€
FRET MARITIME
Expédition par conteneur

Conteneur : 20' DRY (20 pieds)
Volume : 33,2m3, Charge : 25,000kg,
Diomension Int. : L 5,9m X  l 2,35 x H 2,39
Tarif transport maritime d'1 conteneur 20" : 3 835€
Achat conteneur 20" dernier voyage : 2 100€ (Tarif indicatif)
----------------------------------------
Conteneur : 40' DRY (40 pieds)
Volume : 67,7m3, Charge : 27,600kg,
Diomension Int. : L 12,03m X  l 2,35 x H 2,39
Tarif transport maritime d'1 conteneur 40" : 4 850€
Achat conteneur 40" dernier voyage : 2 350€ (Tarif indicatif)

FRET MARITIME
Expédition sur palette
Ausitôt livré, Aussitôt expédié
Durée d'expédition : 1 mois + 7 jours  
Ces tarifs incluant :
Transport route depuis nos magasin à Bobigny, puis port de Rouen et le Havre pour le bateau  jusqu'à rendu sous palan terminal de destination finale. Hors douane, Hors droits et taxes

Volume en Mètre Cube (m3)

Facturation à partir de 1 m3

1m x 1m x 1m = 1m3


  • Moins d'1 m3 à 1 m3
  • 575,00€ par  métre cube

  • De 1 m3 à 2 m3
  • 550,00€ par  métre cube.

  • De 2 m3 à 3 m3
  • 450,00€ par  métre cube..

  • De 3 m3 à 4 m3
  • 350,00€
    par  métre cube

  • A partir de 4 m3 à 10 m3
  • 300€ par  métre cube.

  • Plus de 10 mètres cube à +~

  • 250€ par  métre cube

FORFAIT FRET AERIEN DOAUNE A PAYER AU CONGO
Retrait des colis :  à l'Aéroport  sous douane Brazzaville ou Pointe Noire
Délai d'acheminement fret : 2 jours
N.B : (1m x 1m x 1m = 1 mètre cube) = 166,667kg Rapport Poids Volume
colis De 1 à 10 kg 280€
colis
De 10 à 20 kg 300€
colis
De 20 à 25 kg 320€
colis
De 25 à 30 kg 340€
colis
De 30 à 35 kg 370€
colis
De 35 à 40 kg 400€
colis
De 40 à 45 kg
430€
TARIF FRET AERIEN
colis
46 - 60 kg
8,74€ /kg
non dédouaner
colis
61 - 70 kg
8,67€ /kg
non dédouaner
colis
71 - 80 kg
8,55€/kg
non dédouaner
colis
81 - 90 kg
8,48€/ kg
non dédouaner
colis
91 - 100 kg
8,37€/ kg
non dédouaner
colis
101 - 110 kg
8,30€/ kg
non dédouaner
colis
111 - 120 kg
8,00€/ kg
non dédouaner
colis
121 - 130 kg
7,75€/ kg
non dédouaner
colis
131 - 140 kg
7,55€/ kg
non dédouaner
colis
141 - 150 kg
7,22€/ kg
non dédouaner

+ de 151 à 500 kg  :  6,90€ /kg  (4 526fcfa)

+ de 501 kg Nous consulter


Retrait des colis :  à l'Aéroport  sous douane
FRET AERIEN TRANSPORT ET DOUANE PAYER AU DEPART
Colis expédié, transport et douane payé en France
Sous réserve d'acceptation
Désignation
Tarifs
Courriers  
13,90€ l'unité TTC
Effets personnels
15,90€ par kg prix TTC
- Marchandises commercial
- Appareils tous genres
- Pièces automobiles (neuve ou d'occsasion)
18,90€ par kg prix TTC
- Télévisions
- Matériels audio
- Matériels et consommables informatique
 (cable, usb, camera etc...)
- Téléphones
- Ordinateurs
- Imprimantes
- Cartouches d'encre
- Vins et champagnes
22,99€ par kg TTC
Retrait colis à Brazzaville
Retrait colis à Pointe Noire
Chez MAOUENE EXPRESS
1041, Avenue des 3 Martyrs
Plateau des 15 ans
Tél : +242 06 621 24 05

Chez MAOUENE EXPRESS
Immeuble MAOUENE
7/7 de Dany
Tél : +242 06 952 53 77

Pays desservies pour le Fret maritime vers l'Afrique


Terminaux à conteneurs en Afrique

  • Port d’Abidjan, Côte d’Ivoire

  • Port de Conakry, Guinée

  • Port de Cotonou, Bénin

  • Port de Douala, Cameroun

  • Port de Freetown, Sierra Leone

  • Port de Lagos, Nigéria

  • Port de Libreville, Gabon

  • Port de Lomé, Togo

  • Port de Moroni, Union des Comores

  • Port de Pointe-Noire, Congo

  • Port de Tema, Ghana


22 Ports secs en Afrique

  • TRCB – Bobo Dioulasso (Burkina Faso)

  • SETO – Ouagadougou (Burkina Faso)

  • TRCB – Ouagadougou (Burkina Faso)

  • SMN – Bélabo (Cameroun)

  • SOMAC – Ngaoundéré (Cameroun)

  • STCG – Franceville (Gabon)

  • TCT – Tema (Ghana)

  • Eldoret – Mombasa ( Kenya)

  • MCT ICD – Mombasa (Kenya)

  • Port sec de Blantyre – Blantyre (Malawi)

  • Soterko – Bamako (Mali)

  • Faladié – Bamako (Mali)

  • Kali – Bamako (Mali)

  • Base One – Lagos (Nigéria)

  • KCT – Lagos (Nigéria)

  • Port sec de Kampala – Kampala (Ouganda)

  • Port sec de Kigali – Kigali (Rwanda)

  • Tabata – Dar es Salaam (Tanzanie)

  • PK26 – Bangui (République centrafricaine)

  • TCK – Kinshasa (RDC)

  • Port sec de Kinshasa – Kinshasa (RDC)

  • SMT – N’Gueli (Tchad)


Fret aérien


La Tour Nabemba à Brazzaville
BRAZZAVILLE


La tour NabembaSuperficie : 100 Km2
Population : 1.375.237 habitants
Arrondissements : Makélékélé, Bacongo, Poto-Poto, Mougali, Ouenzé, Talangai, Mfilou, Kombo-Djiri, Madibou. Brazzaville a toujours joué un rôle historique de premier plan.

En 1904, elle est la capitale du Congo francais ou Moyen Congo qui regroupait le Congo et le Gabon.Elle devient en 1910 la capitale de l’Afrique Equatoriale Francaise puis en 1940 celle de la France Libre. En 1944, Le Général De Gaulle au cours de la Conférence de Brazzaville y dresse les premisses de l’émancipation africaine. Lors de son discours de 1958, le Général De Gaulle marque concrètement à travers la communauté francaise, le coup d’envoi de la décolonisation du continent.En 1988 les accords de Brazzaville mettent un terme à l’apartheid en Namibie en lui permettant d’accéder à l’Indépendance et contribuent à ébranler la ségrégation raciale en Afrique du Sud. »BRAZZA LA VERTE«  est divisé en 9 arrondissements et s’étend sur 14 km en bordure du département du Pool au bord du fleuve Congo. C’est en 1980 que Brazzaville a été séparée de la région du Pool pour obtenir un statut équivalent. La ville s’inscrit comme un véritable carrefour régional de communications. La célèbre ligne ferroviaire, qui relie le port fluvial de Brazzaville au port maritime de Pointe-Noire, prend tout juste  le relais là où le fleuve cesse d’être navigable.Elle désenclave en cela le nord du pays, le sud du Cameroun ainsi que la République Centrafricaine en leur offrant une ouverture sur l’Atlantique. Rappelant également les liens étroits avec Kinshasa (RDC) qui lui fait face de l’autre coté du fleuve Congo. Il s’agit tout simplement des deux capitales les plus proches au monde.Brazzaville recèle de nombreux atouts et curiosités touristiques (la Basilique Saint Anne), le monument Felix Eboué, le Cité de Cataractes du Djoué, le Mausolé Pierre Savorgnan…)



Gare centrale de Pointe Noire

POINTE-NOIRE

La gare centrale PNRSuperficie : 59,70 Km2
Population : 711.128 habitants
Arrondissements : Lumumba, Mvoumvou, Tie-Tie, Loandjili, Momgo-Poukou, Ngoyo.

Ancienne capitale administrative du Moyen Congo au début du 20éme siécle, Pointe-Noire,traduction littérale de Punda Negra, doit son nom aux navigateurs portugais qui en avaient fait un repère maritime naturel.

Elle est aujourd’hui la capitale économique du Congo. Tout comme Brazzaville, elle est, avec ses habitants, à la fois une commune et un département. La ville, lovée dans le Kouilou compte six arrondissements.Son littoral en fait un haut lieu balnéaire et nautique du pays. Une atmosphère et un charme villégiature très éloignés de l’idée qu’on peut se faire d’un port pétrolier.A ceux qui préfèrent le tourisme vert, Pointe-Noire est le point de départ de nombreuses excursions dans le Kouilou : le lac aux papyrus, les gorges de Diosso, le Mayombe ou parc national Conkouati-Douli.En son sein , la ville conserve quelques curiosités, comme sa gare, réplique de celle de Deauville en France, la Cathédrale Notre Dame de l’Assomption ou tout simplement ses chatoyants marchés.



LA LIKOUALA

Likouala_in_Congo.svg
Superficie : 66044 Km2

Population : 154.154 habitants

Chef-lieu : Impfondo

Districts : Impfondo, Epena, Dongou, Bétou, Bouanéla, Enyellé, Liranga

Le département de la Likouala, qui tient son nom du cours d’eau éponyme, est essentiellement constitué de forêts denses inondées. Bordée au Sud par le département de la Cuvette, à l’Est par le département de la Sangha, au Nord-Est par la Cameroum, au Nord par la république Centrafricaine, la Likouala jouit, avec le fleuve Oubangui et le fleuve Congo, d’une frontière naturelle avec la RDC.

Le plus grand département du Congo compte sept districts. Territoire des Pygmées, il regrouperait jusqu’aux trois quarts de quelque 100.000 réprésentants de ce peuple autochtone.Le parce national de Nouabalé-Ndoki (à cheval avec le département de la Sangha) et la réserve communautaire du Lac Télé, notamment, font de ce département un des hauts lieux de préservation des espèces et de la biodiversité, ainsi qu’un vivier potentiel d’un tourisme vert encore inexploité.



LA SANGHA


Sangha_in_Congo.svgSuperficie : 55.795 Km2
Population : 85834 habitants
Commune : Ouesso (Chef-lieu)
Districts : Mokéko, Sembé, Souanké, Pikounda,   Ngbala
Sertie entre le Cameroun au Nord, la Likouala à l’Est, la Cuvette et la Cuvette-Ouest au Sud et le Gabon à l’Ouest, la Sangha, divisée en une commune et 5 districts (cf ci-dessus), est le département ayant la plus faible densité de population du pays. Il est aussi un des grands territoires des pygmées. Très enclavée, la Sangha reste aujourd’hui plus commodément accessible par avion que par la route (Route Nationale 2). Elle bénéficie toutefois d’un bel axe fluvial de communication, à l’image de la rivière éponyme Sangha. Long de 1.278 Km, elle termine sa course dans le fleuve Congo.

Le département garde intacte la majeure partie de ses richesses naturelles et jouit d’un formidable potentiel de développement.Avec la présence de deux parcs nationaux (Nouabalé-Ndoki et Odzala-Kokoua) sur ses terres, la Sangha, qui abrite par ailleurs le plus haut sommet du pays, (le Mont Nabemba, plus de 1.000 mètres), dispose de puissants atouts pour miser sur l’écotourisme.



LA CUVETTE OUEST

Cuvette-Ouest.svgSuperficie : 26.000 Km2
Population : 73.011 habitants
Chef-lieu: Ewo
Districts : Ewo, Etoumbi, Kellé, Mbama, Mbomo, Okoyo
Encadrée au Nord par le département de la Sangha, à l’Est par celui de la Cuvette, au Sud par les Plateaux, la Cuvette Ouest marque à l’Ouest la frontière entre le Congo et le Gabon. La plus grande richesse du département reste incontestablement le parc national d’Odzala-Kokoua, fort de plus d’1,3 millions d’hectares, le plus important du pays. Une zone entièrement préservée où la nature intacte révèle toute sa beauté. Eléphants, buffles de forets, lions, léopards, antilopes (dont les furtifs Bongos), mais aussi gorilles et chimpanzés, une faune aussi riche que la flore qu’il faut mériter, le déplacement se faisant essentiellement à pied ou en pirogue.



LA CUVETTE


Cuvette_in_Congo.svgSuperficie : 40.000 Km2
Population : 156.136 habitants
Chef-lieu : Owando
Districts : Owando, Ntokou, Makoua, Ngoko, Boundji, Loukoléla, Oyo, Mossaka, Tchikapika
Logée entre les départements de la Cuvette-ouest (à l’Ouest), de la Sangha (au Nord), la Likouala et la RDC (à l’Est) et les Plateaux (au Sud), la Cuvette se divise en 9 distincts (cf ci-dessus). Makoua, situé exactement sur l’équateur, est à une encablure du parc national d’Odzala-Kokoua, quasiment encore à l’état sauvage. Riche d’un patrimoine culturel intact, les visiteurs pouuront y découvrir un folklore tour à tout saisissant, comme la danse du guerrier ou la danse Kébé-Kébé, et authentique (contes et proverbes). Un fleuron département.La Cuvette est aussi le berceau de la production nationale de tcham, une bois son extraite d’un palmier raphia. Consommé dans tout le pays, ce breuvage, jadis l’apanage des chefs et des notables, joue un role symbolique important dans les grandes cérémonies coutumières et les contrats sociaux.



LES PLATEAUX

Plateaux_in_Congo.svgSuperficie : 38.400 Km2
Population : 174.617 habitants
Chef-lieu : Djambala
Districts : Djambala, Gamboma, Abala, Allembé, Lékana, Makotimpoko, Mbon, Mpouya, Ngo, Ollombo, Ongoni
Frontalier avec le Gabon et mitoyen de la Cuvette Ouest à l’Ouest, de la Cuvette au Nord, du Pool au sud et de la Lékoumou, le département des plateaux a pour voisin la RDC à l’Est. Il se découpe en onze districts (cf ci-dessus). Le département est composé de trois ensembles culminant entre 600 et 900 mètres d’altitude : les plateaux de Nsa et Ngo, celui de Djambala et le plateau Koukouya. De nombreux cours d’eau,d’Ogooué, la Léfini, la Nkéni, la Mpama ou encore l’Alima, y prennent leur source. Pas étonnant que la peche y soit l’activité reine. Mais une nature très généreuse permet également à l’élevage, à l’agriculture et à la chasse de s’y épanouir paisiblement. La réserve de faune de la Léfini, à cheval entre les départements du Pool et des Plateaux, est l’une des plus importants du Congo. Elle bénéficie d’un riche écosystème et d’une trés belle faune (éléphants, hippopotames, singes, buffles…). Située à quelques 140 kilomètres de Brazzaville, elle s’étale sur 630.000 ha et fait partie des nombreux circuits verts du pays. Elle s’affirme comme le symbole d’un écotourisme émergeant au Congo.



LE POOL

Pool_in_Congo.svgSuperficie : 35.000 Km2
Population : 236.616 habitants
Communautés urbaines : Kinkala, Boko, Kindamba, Mindouli, Igné et Ngabé
Districts : Kinkala (chef-lieu), Boko, Mindouli, Kindamba, Goma Tsé-Tsé, Mayama,Mbanza-Ndounga, Ngabé, Loumo, Louingui, Vindza, Igné, Kimba.
Vision de
s départements de la Bouenza et de la Lékoumou à l’Est, des Plateaux au Nord, le Pool a le fleuve Congo en partage avec la RDC tout le long de ses flancs Est et Sud. Le territoire administratif tire son nom du Pool Malebo. Le Pool est structuré en 13 districts (cf ci-dessus) et 6 communautés urbaines (cf ci-dessus). Il est, après le Kouilou, le département le plus urbanisé du pays, exception faite de Brazzaville et Pointe-Noire. Les fils du départements comptent dans leurs rangs deux des anciens Présidents du pays : l’Abbé Fulbert Youlou et Alphonse Massamba-Débat. Un atout touristique anecdotique comparé aux richesses dont le Pool fourmille. Que ce soit le musée aux fétiches de Nkankata, les chutes de la Loufoulakari et de Béla, l’Estuaire du Djoué, la réserve de faune de la Léfini, le sanctuaire de gorilles de lésio-Louna, le Lac Bleu, le Mont Kari-Kari ou encore le trou de Dieu de Nguéla, le département réserve bien des enchantements aux touristes de passage. A moins que vous ne préferez gouter au charme et délices paisibles de l’Ile Mbamou. Le Pool reste également un département historique très marqué, comme en témoignent la place Matsoua (un des grands pionniers et héros national de la lutte anticolonialiste) à Kinkala et sa tombe à Mayama. Il abrite également l’ancienne capitale Mbé du Royaume Batéké. Royaume qui, au temps de sa splendeur s’étalait sur quelques 85.000 Km déployés sur les deux actuels Congo. Mbé est à la genèse de la colonisation française du pays. En effet, c’est le Makoko de Mbé, Roi des Tékés, qui signa en 1880, une série de traités de protestorat avec un certain Pierre Savorgnan de Brazza.



LA BOUENZA

Bouenza_in_Congo.svgSuperficie : 12.265 Km2
Population : 309.119 habitants
Chef-lieu : Madingou
Districts : Madingou, Nkayi, Loudima, Mouyondzi, Boko-Songho, Mfouati, Kingoué, Mabombo, Tsiaki, Yamba, Kayes, Bouansa.
La Bouenza est le plus petit département du Congo. Bordé par le Pool à l’Est, le Niari à l’Ouest, le Lékoumou au Nord, et la RDC au Sud, il  compte 12 districts (cf ci-dessus).La Bouenza, qui tire son nom du cours d’eau éponyme, bénéficie de sois très riches, d’un fleuve (le Niari-Ndouo) et nombreux affluents qui nervurent le département (la Bouenza, la Loukoungni, la Mbouaboua, la Divouba, la Kénké, la Louango notamment). On comprendra aisément pourquoi il a gagné le surnom de <<grenier du Congo>>. Un département très favorable à l’agriculture, donc, qui fait presque oublier que son sous-sol regorge de minerais ( cuivre, zinc, plomb) qui attendent encore d’être véritablement exploités.Les chutes de la Bouenza, le Trou du gendarme (cirque rocheux), les grottes de Nkayi-Ntari et Fwalwila ( les plus importantes du pays), les lacs de Kimpambou-Kayes, les touristes ont l’embarras du choix. Ils pourront, par ailleurs, apprécier tout l’art de la poterie et de la céramique, une grandes spécialités du département.



LA LEKOUMOU

Lekoumou_in_Congo.svgSuperficie : 20.950 Km2
Population : 96.424 hatibants, sans compter quelque 100.000 Pygmées
Chef-lieu : Sibiti
Districts : Sibiti, Mayéyé, Komono,Bambama, Zanaga
Encadrée par les territoires du Niari à l’Ouest, de la Bouenza au Sud, du Gabon au Nord et des Plateaux et du Pool à l’Est, la Lékoumou, comme de nombreux département congolais tire son nom d’un fleuve. Elle est composée de cinq districts (cf ci-dessus).Le département, montagneux, avec son climat tropical humide, se prête ardemment aux activités agro-pastorales, mais aussi à l’agriculture (banane, café, manioc, arachide, palmier à huile). Son sous-sol regorge de fer. Et, à défaut d’avoir de l’or sous ses pieds la Lékoumou a mieux : elle serait une importante zone diamantifère. Mais sa plus grande richesse reste assurément l’or vert avec l’exploitation forestière des forets du Mayombe et du  Chaillu; la principale activité économique du département.Les chutes et les ponts de liane sur l’Ogoouè, constituent, à eux seuls, de pittoresques et authentiques atouts pour le visiteur. L’Ogooué, le plus important fleuve du Gabon, qu’il traverse d’Est en Ouest, prend sa source au Congo, dans les Monts Ntalé (840 mètres d’altitude). Un château d’eau naturel qui donne naissance à deux autres cours d’eau (la Bouenza et la Lékéti).



LE NIARI


Niari_in_Congo.svgSuperficie : 32.000 Km2
Population : 231.297 habitants, dont 83.802 à Dolisie, la troisième ville du Congo
Deux communes urbaines : Dolisie (également chef-lieu) et Mossendjo.
Districts : Londela Kayes, Kimongo,Louvakou, Kibangou, Banda, Nyanga, Divenié, Moungoundou Nord, Mbinda, Mayoko, Moungoundou Sud, Yaya, Moutamba, Makabana.
Le département du Niari, qui tire son nom du fleuve, parage toutes ses frontières Nord et Ouest avec le Gabon. Au Sud-Ouest, il accueille le Kouilou comme voisin et au Sud-Est l’enclave angolaise du Cabinda et la RDC. Il est mitoyen de la Lékoumou au Nord-Est tandis que le Sud-Est jouxte la Bouenza. Un des fils du pays a eu l’honneur de la magistrature suprême: Pascal Lissouba. La ville de Dolisie bénéficie d’un bel emplacement géographique national et même sous régional. Elle est, en effet, au carrefour de la route reliant Brazzaville à Pointe-Noire et de celle reliant le Gabon au Cabinda. Un important lieu de transit, donc, qui peut compter, par ailleurs, sur deux lignes ferroviaires, celle de Mbinda/Mont-Belo et le chemin de Fer Congo Océan (qui relie les capitales économiques et administrative du Congo).



LE KOUILOU

Kou
ilou_in_Congo.svgSuperficie : 13.650 Km2

Population : 92.000 habitants
Districts : Hinda, Mvouti, Kakamoéka, Mzambi, Madingo-Kayes, Tchiamba, Nzassi.
En bordure de l’Océan Atlantique le département du Kouilou tire son nom du fleuve. Il est voisin du Gabon au Nord, du Niari à l’Est et de l’enclave angolaise du Cabinda au Sud. Ses habitants sont inégalement répartis sur un territoire découpé en six discrits (cf ci-dessus). Comme dans la Lékoumou et le Niari avec qui il partage les immenses forets du Mayombe et du Chaillu, le Kouilou affiche une industrie firestière florissante qui en fait un important pole d’activité du département. Les essences prisées sont le limba et l’okoumé. Si ses terres, très fertiles sous un climat tropical humide, se montrent propices à l’agriculture, c’est son sous-sol qui recèle les vraies richesses du département(diamant, or, cuivre,zinc et le plomb, mais surtout potasse). Avec des réserves en chlorure de potassium estimées à 33 millions de tonnes, le Congo est en passe d’en devenir le premier producteur africain, le 13ème mondial.Le Kouilou, c’est aussi le coeur de l’ancien Royaume Loango. Point de  passage des caravanes et de la traite négrière, il s’étendait du Sud du Gabon jusqu’au Cabinda et conduit son apogée au 18ème siècle. Autres  attraits touristiques et non des moindres: le parc national Conkouati-Douli avec ses 504.950 hectares et les gorges de Diosso. Diosso dont l’ancien palais royal a été transformé en musée régional. Un lieu de ressources rares sur l’histoire de l’esclavage, notamment. Le Kouilou peut s’enorgueillir enfin de bénéficier à la fois de nombreuses plages et de non moins nombreux torrents, chutes et cascades.

2011 - 2018 SARL DINGUISSA Express Tous droits réservés RCS 538 186 461 Conditions Général de Vente
Mentions légales



Incontermes & Douane
Retourner au contenu